Hôtel Pulitzer Opéra : élégance parisienne et design luxueux

Un hôtel à la décoration élégante, design et luxueuse (© photo : Hôtel Pulitzer Opéra)

Hôtel Pulitzer Opéra : 23, rue du Faubourg Montmartre, 75009 Paris.
Tel : 01 53 34 98 10
Plus d’infos :
Photos, tarifs

 

Le Pulitzer Opéra est un hôtel de luxe 4 étoiles, habillé d’un design raffiné,
idéalement situé dans le 9e arrondissement de Paris, au cœur du Faubourg Montmartre.

L’Hôtel Pulitzer bénéficie d’une situation idéale, à deux pas de l’Opéra Garnier, des grands magasins, du centre Pompidou, du musée Grévin, du Louvre ou de la Bourse.

Il est aussi tout près de nombreux lieux de spectacles (théâtres, cabarets…), et non loin des centres d’affaires, ce qui en fait un lieu de séjour privilégié que vous soyez à Paris pour une découverte touristique ou pour un voyage d’affaires.

Cet hôtel de luxe de Paris, à l’atmosphère cosmopolite et chaleureuse, vous propose de séjourner dans un lieu un peu hors du commun.

Entièrement rénové, le Pulitzer Opéra vous reçoit dans un intérieur élégant, au design actuel. Une décoration qui s’inspire « de l’élégance parisienne, de l’excentricité de ses antiquaires et du recyclage d’objets industriels ».

Cuirs vieillis des sofas, chêne massif des sols, marbre des cheminées… des matériaux de grande qualité ont été utilisés lors de la rénovation.

L’hôtel vous propose  44 chambres (29 standards et 15 supérieures), climatisées et insonorisées, où le design raffiné , là aussi, règne en maître.

Les chambres sont calmes, très confortables et équipées de tout le confort nécessaire à la réussite de votre séjour : minibar, coffre-fort, télévision par satellite, bureau, Wi-Fi gratuit…

Lors de votre halte dans la capitale, vous apprécierez l’emplacement, le calme et la décoration chic et charme de cet hôtel de luxe de Paris.

Fête de la Musique : à Paris aussi, donnez de la voix !

La Fête de la Musique battra son plein dans toute la France le 21 juin prochain. Jazz, blues, rock, classique… Paris  va s’animer de concerts en tout genre. Mais pas seulement. Le thème de l’édition 2013 étant « La voix », préparez vos cordes vocales ! 

« La Fête de la Musique de vive voix » : tel est le thème de l’édition 2013 de la Fête de la Musique qui se tiendra le 21 juin prochain dans toute la France. A Paris, c’est l’un des évènements les plus festifs de l’année. Grandes avenues, petites rues, cours et jardins vont résonner des concerts entièrement gratuits de musiciens, amateurs ou professionnels, qui vont investir la capitale.

Rock, beat-box…et Piaf

Cette année, le ministère de la Culture a choisi de mettre en avant la voix : « Instrument de musique par excellence, partagé par tous, la voix reste pourtant  unique. Inscrite dans toutes les étapes de notre vie, la voix nous révèle, reflet de notre âme et de nos états d’âmes. Puissante, grave, fragile ou  précieuse, elle traduit notre personnalité toute entière. Qu’elle soit  harmonieuse, murmurée ou chantée, c’est un instrument à part entière qui évolue dans le temps, la géographie et les cultures ».

La Fête invite donc à donner de la voix. Lyrique ou rock, beat box ou polyphonies, chant choral ou réaliste, toutes les voix seront mises à l’honneur.

Et pour souligner le thème 2013, cette Fête de la Musique dédiée à la voix rendra un hommage particulier à l’une des plus célèbres voix de la chanson française, Édith  Piaf, disparue il y a 50 ans.

Environ 10 millions de spectateurs

La Fête de la Musique, aujourd’hui manifestation internationale, a été créée en France et sa première édition a eu lieu en 1982. La date du 21 juin a été choisie car elle coïncide souvent avec le solstice d’été. La manifestation a connu un joli succès dès ces premières éditions, succès qui n’a cessé de s’amplifier au fil des années. Résultat, en 2011, elle était déjà reprise par 110 pays sur les 5 continents.

Cette fête joyeuse et populaire a plusieurs vocations, dont celles d’encourager les musiciens amateurs à se produire gratuitement dans des espaces publics, et de permettre au public de découvrir des musiques de genres très différents.

L’un des principes fondamentaux de cette fête est d’ailleurs qu’elle soit une « célébration de la musique vivante destinée à mettre en valeur l’ampleur et la diversité des pratiques musicales, tant amateurs que professionnelles, dans tous les genres musicaux ».

Selon les chiffres du ministère de la Culture, la Fête de la Musique permettrait l’organisation de plus de 18000 concerts gratuits dans tout le pays, donnés par 5 millions de musiciens ou chanteurs amateurs. Et ce sont près de 10 millions de spectateurs qui profiteraient de ce bon moment.

Plus d’infos : le programme complet sera mis en ligne dans quelques jours sur le site http://fetedelamusique.culture.fr/  Vous pouvez d’ores et déjà trouver sur ce site toutes les modalités d’inscription ou de participation.

Hôtel Chambiges Elysées : un écrin d’élégance au coeur du triangle d’or

Un hôtel plein de charme et d'élégance dans l'un des quartiers les plus chics de Paris (© photo : Chambiges Elysées)

Hôtel Chambiges Élysées**** : 8, rue Chambiges, 75008 Paris.
Tel : 01 44 31 83 83
Plus d’nfos : Photos, tarifs

 

L’Hôtel 4 étoiles Chambiges Élysées dresse son élégante façade au cœur du triangle d’or, dans le 8e arrondissement de Paris. Un hôtel de luxe intimiste, charmant.. et très bien situé.

L’Hôtel Chambiges Élysées bénéficie d’une situation parfaite puisqu’il est situé dans l’un des quartiers les plus chics de Paris, à moins de 10 mn à pied de la Tour Eiffel, des Champs-Élysées, du Grand Palais, des Invalides, des Quais de Seine, et non loin du musée du Louvre, du musée d’Orsay et de Notre-Dame de Paris.

Il est également tout près des hauts-lieux de shopping, des spectacles et des grands restaurants parisiens. Par ailleurs, de l’hôtel, il ne vous faudra que 20 mn pour relier les gares du Nord, de Lyon et Montparnasse. Un emplacement idéal donc, que vous soyez à Paris pour un séjour touristique ou un déplacement professionnel.

Le Chambiges Élysées est de ces hôtels de luxe qui présentent l’élégance et l’art de vivre à la française. Niché dans une ancienne résidence hôtelière entièrement réaménagée, cet hôtel au luxe discret vous propose 34 chambres, à la décoration personnalisée.

Tissus aux couleurs chaudes, tons sépia, motifs floraux ou rayures, bois clair ou plus rustique… chaque chambre possède une décoration et une atmosphère uniques, mais chacune d’elle vous propose un intérieur raffiné, élégant et reposant où vous aimerez vous relaxer après une journée fatiguante dans la capitale.

Au cours de la journée, ou le soir, après des heures passées à découvrir Paris, vous pourrez vous détendre également dans l’un des deux salons cosy de l’hôtel ou dans l’agréable patio. Fleuri et romantique, ce petit jardin vous accueille également pour le petit-déjeuner ou un rafraichissement au cours de la journée. .

Le Chambiges Élysées met à votre disposition tous les équipements dont vous aurez besoin lors de votre séjour : air conditionné, téléphone, télévision écran plat par câble avec Canal +, minibar, plateau de courtoisie, Wi-Fi gratuit et illimité dans tout l’hôtel, conciergerie et réception 24h/24, petit-déjeuner buffet offert, presse internationale, blanchisserie…

L’Hôtel Chambiges Élysées comblera les amateurs d’hôtels de luxe et les visiteurs à la recherche d’un pied-à-terre intimiste et charmant à Paris.

Hôtel Victoires Opéra : un cocon luxueux au coeur de Paris

Un hôtel de luxe, élégant et tranquille, à deux pas de l'Opéra Garnier et des grands sites touristiques de Paris

Hôtel Victoires Opéra**** : 56, rue Montorgueuil, 72002 Paris
Tel : 01 42 36 41 08
Plus d’infos : Photos, tarifs

 

Hôtel de luxe 4 étoiles, idéalement situé dans une rue piétonne du 2e arrondissement de Paris, l’Hôtel Victoires Opéra est un lieu de séjour élégant et tranquille en plein cœur de la capitale.

Situé entre l’Opéra et la Place des Victoires, dans la rue Montorgueil, une voie piétonne et pittoresque du 2e arrondissement de Paris, l’Hôtel Victoires Opéra propose un lieu de séjour idéal aux visiteurs venus découvrir la capitale puisqu’il n’est qu’à quelques minutes de marche de l’Opéra Garnier, de la cathédrale Notre-Dame de Paris, du centre Georges-Pompidou, du musée du Louvre…

Les amateurs de shopping et de flâneries parisiennes apprécieront également son emplacement à deux pas des Grands Magasins du boulevard Haussmann, des boutiques de luxe et des lieux de divertissement. Tandis que les gourmets pourront faire des haltes gastronomiques dans les nombreux bons restaurants qui entourent l’hôtel.

L’Hôtel Victoires Opéra, entièrement rénové,  vous reçoit dans un cadre élégant et contemporain. Le choix d’un décor et d’un mobilier raffinés ajoute à l’atmosphère de luxe discret.

Le Victoires Opéra vous propose 24 chambres, calmes, climatisées, insonorisées, à la décoration contemporaine et personnalisée. Toutes possèdent une salle de bain privative en marbre, ainsi que tous les équipements permettant de rendre votre séjour plus agréable : un sas d’entrée, Wi-Fi, TV par satellite, coffre-fort, minibar, téléphone direct avec ligne internationale…

Dans la journée, pour une pause entre deux visites de Paris, ou le soir, après une journée passée à découvrir la capitale ou en réunion professionnelle, vous pourrez vous relaxer en buvant un verre, en lisant ou tout simplement en conversant dans l’ambiance cosy et feutrée du salon de l’hôtel.

Que vous soyez à Paris pour un séjour touristique ou pour affaires, vous apprécierez le calme et le confort de cet hôtel de luxe et de charme.

Fondation Pierre Bergé-Yves Saint-Laurent : l’Art sacré du Tibet en lumière

Pour sa 19e exposition, la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint-Laurent accueille jusqu’au 21 juillet 2013 les chefs-d’œuvre de la collection d’Alain Bordier consacrés à l’Art sacré du Tibet.

C’est une magnifique exposition que le public est invité à découvrir jusqu’au 21 juillet prochain à la Fondation Pierre-Bergé-Yves Saint-Laurent, où sont présentés les chefs-d’œuvre de la collection d’Alain Bordier, soit un panorama exceptionnel de l’Art sacré tibétain et de ses sources indiennes et népalaises.

Collectionneur d’art et spécialiste de l’art religieux de l’Himalaya, Alain Bordier, a réuni en 30 ans plus de 400 objets religieux bouddhistes. Soucieux de partager sa fascination pour l’art bouddhique, il a ouvert en 2009, via sa fondation, le « Tibet Museum », à Gruyères, en Suisse.

127 pièces exceptionnelles

Ce sont les chefs-d’œuvre de cette collection qui sont présentés par la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint-Laurent. Cette exposition est riche en pièces très anciennes, notamment des bronzes du Nord-Est de l’Inde et du Kasmir à l’époque médiévale et du Tibet occidental.

Le public pourra découvrir ainsi 127 pièces, datant du VIe au XIXe siècle, parmi lesquelles le Buddha Sakyamuni, l’Avalokitésvara pensif, Mahakala le gardien de la religion… et d’autres nombreuses statues, richement ornées, de divinités du bouddhisme tibétain.

Ce sera aussi l’occasion peut-être pour certains visiteurs, de découvrir la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint-Laurent, l’aboutissement de 40 années de créations, et qui constitue le prolongement de l’histoire de la maison Yves Saint-Laurent.

Une Fondation qui s’est fixée trois missions : la conservation des 5000 vêtements de haute couture et des 15 000 accessoires, dessins et objets divers qui témoignent de la création d’Yves Saint Laurent durant quarante ans; l’organisation d’expositions de mode, peinture, photos, arts décoratifs…; le soutien d’actions culturelles et éducatives.

Fondation Pierre Bergé-Yves Saint-Laurent : 5, avenue Marceau, 75016 Paris (métro Alma Marceau).

Hôtel Luxembourg Parc : élégance sur la rive gauche

Un cadre raffiné et une décoration personnalisée pour chaque chambre (© photo : Luxembourg Parc)

Hôtel Luxembourg Parc**** : 42, rue de Vaugirard, 75006 Paris
Tel : 01 53 10 36 50
Plus d’infos : www.luxembourg-paris-hotel.com

 

Le Luxembourg Parc est un hôtel de luxe 4 étoiles lové dans un bâtiment du XVIIe siècle, en plein cœur de Saint-Germain-des-Prés, dans le 6e arrondissement de Paris.

L’Hôtel Luxembourg Parc bénéficie d’un emplacement idéal, au cœur même du quartier vivant de Saint-Germain-des-Prés, à deux pas du Jardin du Luxembourg, de l’église Saint-Sulpice et du Panthéon.

Vous n’aurez que quelques pas à faire pour vous immerger dans l’ambiance particulière de ce quartier plein de galeries d’art, de cafés littéraires, de boutique de luxe, de terrasses animées.

Le Luxembourg Parc vous reçoit dans une atmosphère particulièrement raffinée. La décoration des chambres, de  style Napoléon III, Louis XV ou Louis XVI, a été personnalisée. Vous serez reçus dans un intérieur élégant qui marie confort moderne et charme du mobilier classique français.

Certaines chambres possèdent une vue sur le Jardin du Luxembourg, d’autres donnent sur la rue pavé Servandoni ou encore sur la cour intérieure de l’hôtel. L’une d’entre elles vous propose même une belle terrasse où vous aimerez vous relaxer après votre journée dans Paris.

Le matin, un petit-déjeuner sous forme de buffet, vous sera servi  dans la salle du petit-déjeuner de style Louis XV. Mais vous pourrez également choisir d’être servi dans votre chambre ou vous installer confortablement dans l’agréable patio.

Dans la journée, entre deux balades, ou le soir, après des heures fatigantes passées à découvrir Paris, vous apprécierez vous retrouver au bar de l’hôtel ou dans la bibliothèque autour d’un feu de cheminée.

L’hôtel met également à la disposition de ses clients une salle de sports équipée de matériel dernière génération.

Chaque chambre de cet hôtel de luxe possède une salle de bain en marbre et vous propose des prestations de qualité : télévision avec câble et Canal +, Wi-Fi gratuit et illimité,  minibar, coffre-fort.

Au Manoir Saint-Germain-des-Prés : sobre et intimiste

Un univers différent pour chaque chambre dans cet hôtel calme au cœur de Saint-Germain-des-Prés (© photo : Au Manoir Saint-Germain-des-Prés)

Hôtel Au Manoir**** : 153, boulevard Saint-Germain, 75006 Paris.
Tel : 01 42 22 21 65
Plus d’infos : Photos, tarifs

 

Hôtel de luxe 4 étoiles, situé dans le 6e arrondissement de Paris, l’hôtel « Au Manoir Saint-Germain-des-Prés » possède une histoire liée à celle de ce prestigieux quartier de la capitale.

L’Hôtel « Au Manoir Saint-Germain-des-Prés » bénéficie d’un emplacement idéal puisqu’il se situe dans le célèbre 6e arrondissement de Paris, à moins de 10 mn à pied des musées du Louvre et d’Orsay, de Notre-Dame de Paris, du Jardin du Luxembourg, de la Sainte-Chapelle et des Quais de Seine.

Par ailleurs, il vous faudra moins de dix minutes en métro ou en taxi pour rejoindre la Tour Eiffel, les Champs-Élysées ou la gare Montparnasse.

En plein cœur de Saint-Germain-des-Prés, l’hôtel est en face du célèbre Café de Flore. L’histoire de cet hôtel de luxe est donc très liée à celle de ce quartier littéraire et de nombreuses personnalités ont fréquenté l’établissement depuis sa construction au début du 20e siècle.

Le calme au cœur de l’effervescence

L’Hôtel « Au Manoir Saint-Germain-des-Prés », entièrement rénové et redécoré en 2008, propose aujourd’hui 28 chambres confortables, au charme parisien et à l’atmosphère chaleureuse. La décoration y est classique, sobre et romantique.

Couleurs douces ou plus affirmées, bois clair ou rustique foncé… chaque chambre propose un univers différent mais toutes ont en commun de proposer un intérieur douillet et reposant.

Vous trouverez dans les chambres le confort nécessaire à la réussite de votre séjour : air conditionné, téléphone, télévision écran plat, coffre-fort, minibar, room-service, sèche-cheveux, fer et planche à repasser, peignoir… Vous y serez reçus avec un plateau de courtoisie.

Internet, la presse internationale et le petit-déjeuner sont offerts.

Lors d’une pause entre deux balades ou le soir, après une journée bien remplie de visites ou de shopping, vous pourrez vous détendre dans la patio fleuri de l’hôtel et apprécier son ambiance intimiste.

Cet hôtel de luxe vous permettra de profiter ainsi de l’ambiance village d’un quartier très animé de Paris tout en retrouvant le calme et la sérénité au cœur de l’hôtel quand bon vous semble, loin de l’effervescence de Saint-Germain.

L’univers enchanté de Jacques Demy à la Cinémathèque française

Les nostalgiques du cinéma de Jacques Demy vont en avoir pour leurs souvenirs. La Cinémathèque française rend hommage au réalisateur en lui consacrant une grande exposition jusqu’au 4 août 2013. Comme une parenthèse enchantée.

Les Parapluies de Cherbourg (Palme d’or à Cannes en 1964), Les Demoiselles de Rochefort, Peau d’âne… autant de films cultes qui sont restés gravés dans les mémoires, décidant la Cinémathèque française à rendre hommage à leur réalisateur, le « cinéaste le plus enjoué et le plus mélancolique » du cinéma français, Jacques Demy, disparu en octobre 1990.

Un univers coloré et musical

L’exposition baptisée « Le monde enchanté de Jacques Demy », riche de documents dont beaucoup inédits, vous propose de vous plonger dans l’univers coloré et musical du cinéaste, en faisant rimer des extraits de films avec des photographies, peintures, dessins ou sculptures créés par l’artiste lui-même et par des artistes dont le réalisateur a revendiqué l’influence (Jean Cocteau, David Hockney, Alexander Calder, Raoul Dufy, Niki de Saint-Phalle).

Dans une rétrospective joyeuse et très complète, vous découvrirez que, poétiques et émouvants, parfois sombres, les films de Jacques Demy ont revisité avec impertinence la comédie musicale hollywoodienne et le mélodrame français, avec une touche de psychédélisme et d’humour…

Des visites sont organisées afin de mieux vous guider dans l’univers du réalisateur. Une balade colorée et bien évidemment musicale puisque les partitions de Michel Legrand ne sont jamais bien loin.

Aussi et surtout pour les enfants

Les enfants sont particulièrement gâtés. Des films enchantés et enchanteurs choisis dans la filmographie de Jacques Demy, mais également dans sa cinémathèque personnelle, viennent illuminer les séances pour le jeune public le temps de l’exposition.

Parcours contés, ateliers et stages inspirés de l’univers de Jacques Demy sont également proposés aux enfants, qui sont guidés dans l’exposition par les messages laissés par la Fée des Lilas.

La cinémathèque vous propose tout simplement de vous laisser bercer par l’univers de Jacques Demy, un monde peuplé de marins, forains, fée des Lilas, ouvriers, jumelles excentriques, artistes rêveurs ou marchand de télé.

Et au terme de la visite, vous n’aurez qu’une envie : revoir ses films.

Exposition « Le monde enchanté de Jacques Demy » : A la Cinémathèque française, 51, rue de Bercy, 75012 Paris.
Plus d’infos : http://www.cinematheque.fr/

Cité de l’architecture et du patrimoine : une vitrine internationale

Le Palais de Chaillot, un écrin de choix pour la vitrine internationale de l'architecture française

La Cité de l’architecture et du patrimoine, née de l’association entre le Musée des Monuments français, l’Institut français d’architecture et l’Ecole de Chaillot, a trouvé un écrin de choix. Située entre la Tour Eiffel et le Trocadéro, au cœur du Palais de Chaillot, dans l’aile « Paris », cette cité-musée est une vitrine internationale pour l’architecture française.

La Cité de l’architecture et du patrimoine s’est fixée 6 missions essentielles : doter l’architecture française d’une vitrine internationale, faire connaître et aimer le patrimoine architectural français, former à l’architecture tous les publics, fournir des ressources aux  professionnels, aux historiens, aux chercheurs, promouvoir la création architecturale contemporaine, et tisser des liens étroits avec les entreprises.

Du XIIe siècle à nos jours : 8000 m2 d’expositions

Entre tradition et modernité, le musée s’étend sur 8000 m2 et se scinde en trois galeries au fil desquelles le visiteur peut découvrir l’architecture française du XIIe siècle à nos jours : la galerie des moulages,  la galerie des peintures murales médiévales et Renaissance, et la toute nouvelle galerie d’architecture moderne et contemporaine.

Le visiteur est invité à découvrir l’architecture française au travers de sculptures, peintures, photographies, ouvrages, dessins,, multimédia, décors intérieurs, maquettes, cinéma, matériaux, art monumental, fresques, vitraux, tombeaux, urbanisme, manipulations interactives, cours publics, conférences, débats, colloques…

Trois galeries pour tout apprendre de l’architecture

Au rez-de-chaussée, la galerie des moulages, le cœur des collections, présente plus de 350 moulages en plâtre et 60 maquettes d’architecture et de charpentes.  Le parcours, chronologique et topographique, propose un panorama de la sculpture monumentale française depuis la période romane au XIIe siècle jusqu’aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Répartie sur deux niveaux, la galerie des peintures murales propose au public de découvrir une centaine de copies de peintures murales emblématiques de l’art mural français du XIe au XVIe siècle.

Les œuvres présentées sont des reproductions grandeur réelle, planes ou en volume, de peintures murales originales majeures de notre patrimoine. Chapelles, cryptes, voûtes, absidioles et autres fragments architecturaux ont ainsi été recréés en volume dans la galerie. Six reproductions à grandeur de verrières représentatives de l’art du vitrail en France du XIIe au XVIe siècle complètent cette rétrospective.

Tandis que la toute nouvelle galerie d’architecture contemporaine vous présente un panorama de l’architecture française de 1850 à nos jours. Au fil de votre déambulation, vous découvrirez une centaine de maquettes, des éléments de bâtiments, des dessins, documents numériques, photographies et films d’archives ainsi que des ouvrages illustrant l’extraordinaire évolution architecturale et urbaine de cette période.

Bibliothèque : une collection unique

Ne partez pas sans avoir vu la bibliothèque de la Cité qui met à votre disposition une collection unique sur l’architecture des XXe et XXIe siècles, la construction, l’architecture intérieure, le design, l’urbanisme, les sciences sociales appliquées à la ville, le paysage et les jardins.

Le fonds de la bibliothèque est constitué de 39 000 livres, 500 titres de périodiques, 2 000 films documentaires et documents électroniques.

Cité de l’architecture et du patrimoine : Palais de Chaillot, 1, place du Trocadéro, 75016 Paris.
Plus d’infos : http://www.citechaillot.fr

Son et lumière aux Invalides : Monumental !

Si vous êtes amateurs de spectacles grandioses, rendez-vous jusqu’au 7 mai à « La Nuit des Invalides », un son et lumière époustouflant, en 3D, qui conte l’histoire du lieu et de ses grands hommes.

La cour d’honneur des Invalides accueille le public jusqu’au 7 mai pour la deuxième édition de son splendide spectacle son et lumière « La Nuit des Invalides », une étonnante production d’Amaclio et de Bruno Seillier, qui conte l’histoire des Invalides et de ses grands hommes : Louis XIV, Napoléon et De Gaulle.

Pour cette nouvelle plongée dans l’histoire de France, les nouvelles technologies d’arts visuels et sonores s’invitent à la fête et se mettent au service d’un monument hors du commun puisque le spectacle fait appel au meilleur de la vidéo 3D.

Un spectacle à couper le souffle !

L’Hôtel national des Invalides se transforme pour l’occasion en écran géant, le temps de quelques séances, et vous pourrez découvrir le prestigieux édifice tel que vous ne l’avez jamais vu, tout en vivant une expérience sensorielle à couper le souffle, à 180 degrés et sur plus de 250 mètres de façades.

Le récit de l’histoire a été confié à trois grandes voix, celles d’André Dussolier, de Jean Piat et de Céline Duhamel.

Ce spectacle féérique, aux effets spéciaux impressionnants, permet également de redécouvrir un patrimoine auquel on ne prête plus forcément attention.

L’année dernière, la première « Nuit des Invalides » avait remporté un succès considérable en accueillant 4000 spectateurs par soir. Ce sont donc quelque 90 000 visiteurs qui sont attendus pour cette nouvelle édition.

Et si vous souhaitez prolonger la soirée sur le site, vous pourrez ensuite visiter le Dôme des Invalides, exceptionnellement ouvert jusqu’à minuit, puisqu’une visite scénarisée est organisée à cette occasion.

Plus d’infos : http://www.lanuitauxinvalides.fr/