Fête de la Musique : à Paris aussi, donnez de la voix !

La Fête de la Musique battra son plein dans toute la France le 21 juin prochain. Jazz, blues, rock, classique… Paris  va s’animer de concerts en tout genre. Mais pas seulement. Le thème de l’édition 2013 étant « La voix », préparez vos cordes vocales ! 

« La Fête de la Musique de vive voix » : tel est le thème de l’édition 2013 de la Fête de la Musique qui se tiendra le 21 juin prochain dans toute la France. A Paris, c’est l’un des évènements les plus festifs de l’année. Grandes avenues, petites rues, cours et jardins vont résonner des concerts entièrement gratuits de musiciens, amateurs ou professionnels, qui vont investir la capitale.

Rock, beat-box…et Piaf

Cette année, le ministère de la Culture a choisi de mettre en avant la voix : « Instrument de musique par excellence, partagé par tous, la voix reste pourtant  unique. Inscrite dans toutes les étapes de notre vie, la voix nous révèle, reflet de notre âme et de nos états d’âmes. Puissante, grave, fragile ou  précieuse, elle traduit notre personnalité toute entière. Qu’elle soit  harmonieuse, murmurée ou chantée, c’est un instrument à part entière qui évolue dans le temps, la géographie et les cultures ».

La Fête invite donc à donner de la voix. Lyrique ou rock, beat box ou polyphonies, chant choral ou réaliste, toutes les voix seront mises à l’honneur.

Et pour souligner le thème 2013, cette Fête de la Musique dédiée à la voix rendra un hommage particulier à l’une des plus célèbres voix de la chanson française, Édith  Piaf, disparue il y a 50 ans.

Environ 10 millions de spectateurs

La Fête de la Musique, aujourd’hui manifestation internationale, a été créée en France et sa première édition a eu lieu en 1982. La date du 21 juin a été choisie car elle coïncide souvent avec le solstice d’été. La manifestation a connu un joli succès dès ces premières éditions, succès qui n’a cessé de s’amplifier au fil des années. Résultat, en 2011, elle était déjà reprise par 110 pays sur les 5 continents.

Cette fête joyeuse et populaire a plusieurs vocations, dont celles d’encourager les musiciens amateurs à se produire gratuitement dans des espaces publics, et de permettre au public de découvrir des musiques de genres très différents.

L’un des principes fondamentaux de cette fête est d’ailleurs qu’elle soit une « célébration de la musique vivante destinée à mettre en valeur l’ampleur et la diversité des pratiques musicales, tant amateurs que professionnelles, dans tous les genres musicaux ».

Selon les chiffres du ministère de la Culture, la Fête de la Musique permettrait l’organisation de plus de 18000 concerts gratuits dans tout le pays, donnés par 5 millions de musiciens ou chanteurs amateurs. Et ce sont près de 10 millions de spectateurs qui profiteraient de ce bon moment.

Plus d’infos : le programme complet sera mis en ligne dans quelques jours sur le site http://fetedelamusique.culture.fr/  Vous pouvez d’ores et déjà trouver sur ce site toutes les modalités d’inscription ou de participation.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback depuis votre site Internet.

Laisser un commentaire

*