Crazy Horse : le temple de la féminité

Dans la catégorie des cabarets les plus glamours, quelques hauts-lieux de la vie parisienne se partagent la tête d’affiche. Parmi eux, le Crazy Horse, situé à deux pas des Champs-Elysées, temple de la féminité à la renommée internationale.

Créé en 1951 par Alain Bernardin, le Crazy Horse, qui a emprunté son nom au célèbre chef Sioux, est rapidement devenu l’un des plus célèbres cabarets parisiens et surtout l’un des plus avant-gardistes.

Et l’image dénudée des sensuelles « filles du Crazy »a fait le tour du monde.

Sous les lumières du Crazy

Comme pour respecter l’esprit du fondateur du Crazy Horse, le nouveau spectacle Désirs, allie féminité, créativité et audace. Les charmes s’y dévoilent, sur une mise en scène de Philippe Decouflé et une direction artistique d’Ali Mahdavi, au fil de tableaux étincelants et impertinents.

Des effets surprenants, de splendides costumes qui enveloppent (ou pas) des filles au corps de rêve, des musiques rythmées, des corps dénudés habillés de lumière … si vous êtes tenté par une soirée dans un cabaret haut de gamme, si vous êtes amateur d’esthétisme, de volupté, de sensualité et de légèreté, le voyage dans ce lieu mythique des nuits parisiennes vous comblera.

Astucieux mélange de sensualité et d’humour, le Crazy Horse est un lieu magique et légendaire, qui attire parfois des Guests stars comme Clotilde Courau, Carmen Electra, Arielle Dombasle ou Pamela Anderson qui n’ont pas hésité à monter sur la scène du Crazy.

Mais saviez-vous qu’autrefois le Crazy Horse était un ensemble de caves ? Les clients venaient y boire un verre en admirant Lova Moor (qui allait devenir la femme d’Alain Bernardin) ou Rita Renoir.

« Les femmes les plus sexys du monde »

Aujourd’hui, les caves ont été entièrement réaménagées pour devenir un prestigieux cabaret, mais l’ensemble a gardé son charme et ses couleurs à dominante rouge. Des fauteuils entourent des petites tables pour créer l’intimité, et des banquettes permettent au public d’admirer le spectacle dans les meilleures conditions.

Un cabaret identique a été ouvert en 2001 à Las Vegas au MGM Grand.

Ici, dans le temple de la grâce et de la féminité, l’ambiance est incomparable et le show à la hauteur de ce lieu mythique. Un show qui continue à s’ouvrir, comme depuis plus de 20 ans, par le « fameux » numéro de l’armée des danseuses du Crazy, considérées comme « les femmes les plus sexys du monde ».

Crazy Horse : 12 avenue Georges V, 75008 Paris.

Plus d’infos : www.lecrazyhorseparis.com

Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback depuis votre site Internet.

Laisser un commentaire

*